L’Eau de Virginie – Au pays de la fleur d’oranger

160,00

Eau de parfum /  160€-100ml / Frais de port offerts (France)

L’Eau de Virginie, le parfum d’une femme émancipée, gourmande de la vie

L’Eau de Virginie est puissante en son cœur. Le mimosa solaire se mélange à la tubéreuse, fleur blanche et discrète, à l’odeur humaine. Un jeu d’équilibre. Virginie souhaite un bouquet floral très sensuel que ne laisse pas présager sa fraîcheur initiale. Une fraîcheur aux notes épicées.

Ce mimosa est la fleur des femmes qui aspirent à l’égalité, à la liberté, à la vie. Il est le symbole de l’élégance, de la tendresse, de l’amitié et de la simplicité. Ce luxe simple tant apprécié de Virginie.

Fleur de l’hiver qui nous réchauffe comme le soleil. Le voyage n’est pas loin. Quelques notes d’ylang-ylang pour y contribuer. Un sillage lacté, vanillé et gourmand donne une sensation de confort. L’Eau de Virginie est le parfum d’une femme émancipée, gourmande de la vie.

Notes principales
Baies roses (baies : fruité, épicé, fusant)
Mimosa (fleur : solaire, poudré, féminin)
Ambre animalisé (accord : ambré, puissant, sensuel)

Un parfum contrasté et puissant qui repose sur l’équilibre du mimosa solaire et de la tubéreuse charnelle. Une Eau très personnelle créée par Virginie Roux.

Ce parfum  fait partie de la sélection la Box Auparfum#9 – Mai/Juin 2018
Seules les personnes abonnées à la box peuvent acheter le parfum sur notre site. Pour les autres, nous vous invitons à vous rendre sur le site d’Au pays de la fleur d’oranger

UGS : Box9Eauvirginie Catégorie :

Description

Le point de vue de Jeanne Doré
(rédactrice en chef de Nez, la revue olfactive)

Fleurs sauvages

Issue d’une famille de producteurs de plantes à parfum dans les environs de Grasse, Virginie Roux a commencé par décliner et détourner la fleur du bigaradier dans tous les sens, dans sa première collection lancée il y a maintenant sept ans. Elle explore désormais les fleurs emblématiques des collines surplombant la Côte d’Azur. Dans cette rencontre entre un mimosa et une tubéreuse, les notes camphrées, épicées, presque médicinales de l’ylang-ylang font démarrer en trombe la composition, dans un tourbillon solaire et radiant. L’Eau de Virginie recèle quelque chose de sauvage et d’indomptable, mais se révèle finalement généreuse et tendre. Elle finit par s’arrondir, apaisée, blottie dans des douceurs lactées et vanillées comme un baume apaisant et nourrissant.

Parfumeur : Jean-Claude Gigodot

Lauréat des Art and Olfaction Awards dans la catégorie Indépendant en 2018

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Eau de Virginie – Au pays de la fleur d’oranger”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *