Violet Shot – Olfactive Studio

68,00220,00

Extrait de parfum / 68€-15 ml / 220€-100 ml / Frais de port offerts (France)

Le point de vue de Léa Walter
(rédactrice pour Nez, la revue olfactive),

Sombre violette

Violet Shot n’est pas un parfum pour mamies, ni pour jeunes filles en fleurs. Dominique Ropion joue ici une nouvelle partition de la violette. La petite fleur, qui nous avait habitués à un charme discret, arrive façon surdose d’alcool fort, propulsée par la mandarine et le poivre rose. Après un fugace passage par le bonbon acidulé, qui évite l’excès glycémique grâce à ce départ nerveux, la violette se lie à des accords singulièrement profonds et complémentaires : côté froid, un souffle herbal raidi par un patchouli râpeux et boisé ; côté chaud, un épais tapis cuiré, baumé et vanillé. Le premier structure, le second arrondit puis s’étire sur la peau de manière de plus en plus sombre, avec des accents de cachou noir. Ceux qui aiment la violette mais pas son traitement rétro-mièvre pourraient bien trouver leur Graal.

Parfumeur : Dominique Ropion

Ce parfum fait partie de la sélection la Box Auparfum#23 – septembre/octobre 2020

Seules les personnes abonnées à la box peuvent acheter le parfum sur notre site. Pour les autres, nous vous invitons à vous rendre sur la boutique en ligne de Olfactive Studio.

Effacer

UGS : Box23Violetshot Catégorie :

Description

Présentation de la marque

Elégante et boisée, la violette exprime sa multiplicité dans Violet Shot. La fraîcheur d’une note d’herbe coupée rencontre les notes pétillantes de la mandarine et rose. La feuille de Violette dévoile sa signature, accompagnée des accents cuirés de la Safraléine.
La richesse de la gousse de Vanille et du Labdanum expriment toute leur sensualité, texturée par le Patchouli d’Indonésie.

PARFUM MIXTE

Informations complémentaires

Flacon et prix

68€-15ml, 220€-100ml

1 avis pour Violet Shot – Olfactive Studio

  1. Francoise

    Voilà bien le chef d’oeuvre de la Box 23 ! Dominique Ropion réussit à renouveler un genre fort couru ces dernières années : parfum cuiré baumé, fleuri. Mais ce n’est pas un énième exercice de style. Ici pas de cuir caoutchouteux brûlé, pas de daim timide, ni les habituelles senteurs/saveurs abricotées ou de prune. Non, la note suave de la feuille de violette aux reflets profonds de réglisse s’épanouit, s’étire sur un patchouli racé, baumé. C’est tout à la fois raffiné, très élégant et bien charpenté … et sans aucune note sucrée. Parfaitement mixte, remarquable et réjouissant !

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *